SALVATORE FERRAGAMO

Publié le 28 mars 2007, 14:34

Au début des années 1920, à Hollywood, Salvatore Ferragamo, jeune italien expatrié, ouvre son tout premier atelier de bottier, The Hollywood Boot Shop.

  • Sommaire

Un emplacement de choix qui marquera le destin de ce nom désormais célèbre.

Dès 1925, le carnet de commande ne désemplit pas, dans les 40 m² de son échoppe, il reçoit tout ce qui brille à Hollywood, de Pola Negri à Rudolph Valentino. Peu à peu il devient le chausseur des stars, celui qui les fait briller dans les films et à la ville.

Il invente le soulier moderne, la semelle à plate-forme de liège, le raphia, le talon escamotable, la semelle transparente en vinyle, les sandales invisibles en fil de pêche... Audacieux et avant-gardiste, il utilise des cuirs exotiques comme l’antilope, le kangourou, le serpent ou le galuchat. Prenant des cours d’anatomie à l’université, il travaille ainsi l’inclinaison idéale pour les pieds, afin de créer les talons parfaits.

Sa notoriété le poussant à s’agrandir, Salvatore rentre à Florence, où la main d’œuvre est plus qualifiée, et poursuit son travail d’orfèvre. Sa boutique de New York, ouverte en 1948 sur Park Avenue sert de carnet de commandes aux stars hollywoodiennes. Le maître va ainsi chausser Rita Hayworth, Ingrid Bergman, Bette Davis, Marilyn Monroe… toutes sont folles de Salvatore et n’hésitent pas à se rendre à Florence pour le rencontrer.

Un des plus plus grands succès commerciaux de la griffe sera la ballerine à bride commandée par Audrey Hepburn, et qui porte son nom. Pour s’orienter dans son travail, Salvatore conserve dans son atelier les moulages des pieds des divas du cinéma, américaines comme italiennes, puisque les années 50 constituent l’âge d’or du Cinecittà, avec Anna Magnani, Sofia Loren et autre Gina Lollobrigida...

La maison traverse ainsi le temps, en se développant, et propose depuis les années 80 une ligne de prêt-à-porter masculin et féminin, ainsi que des articles de maroquinerie. Toujours aux mains de la famille Ferragamo, la maison florentine s’est dotée d’un musée au rez de chaussée duquel se trouve la principale boutique de la marque, et gère aujourd’hui une chaîne d’hôtels de luxe présents à Florence et Rome, les Lungarno Hotels.

Si elle est parfois jugée désuète, la maison Ferragamo s’attache à ses valeurs tout en regardant vers le futur et en rajeunissant son offre. Enfin, elle demeure présente au cinéma dans les productions récentes les plus prestigieuses : Le Diable s’habille en Prada, The Departed…

 

Mr Porter UK

Mr Porter UK

Mr Porter UK