yurkievichah08-09

GASPARD YURKIEVICH - HIVER 08-09 - PARIS

Publié le 18 janvier 2008, 08:52

Midi quinze, au 4 rue du Bouloi, dans le premier arrondissement de Paris, une faune haute en couleur patiente calmement devant une porte sous le regard intrigué des passants.

  • Sommaire

yurkievichah08-09



Tout le monde ne le sait pas, mais la semaine parisienne de la mode masculine débute aujourd'hui, et c'est Gaspard Yurkievich qui ouvre le bal.

Nous prenons place dans l'enceinte du Laboratoire Artscience, dans un décor très brut, où béton et acier règnent en maîtres. Lumière tamisée, photographes déjà en mode surchauffe, chacun vérifie qui est là, on retrouve certains visages des défilés d'octobre, on se jauge, et on se prépare, calepin et numérique en main. Les spots s'allument, la musique suit, incertaine, et le show commence.

Les premières silhouettes, sages, annoncent la couleur : ce sera noir. Petites casquettes revisitées par Elvis Pompilio, pourpoints version 2008, on plonge dans un esprit Renaissance. Les cols se parent de fourrure, le vestiaire est sobre, jouant sur des volumes structurés. Large torse sur jambes fines, en d'autres mots, oversized en haut comme ce pull en grosse mailles grises et écharpe géante, porté sur un pantalon qui s'il n'est plus véritablement un slim reste tout de même très près du corps.

Souliers précieux, entre boots et derbies, déclinés en satins, cuirs vernis, et cuirs précieux, sacs oversized, pochettes (!), la gamme d'accessoires nous fait envie. On aime les chemises à plastron, les costumes, trenchs, cabans et bombers revisités... Le choix des matières, du cashmere à la gabardine de laine montrent la volonté du créateur de créer un vestiaire chic, l'hyperluxe étant plus que jamais de mise.

Dernier élément qui nous surprend, la salopette retravaillée, que l'on ne parvient pas à identifier immédiatement comme telle. la partie haute est-elle rattachée au pantalon ? est-ce une version avant-gardiste du gilet d'homme ? On ne sait plus très bien... Mais on aime, la chose est sûre!

 

Mr Porter UK

Mr Porter UK

Mr Porter UK