celineah08

DEFILE CELINE - HIVER08 - PARIS

Publié le 29 février 2008, 15:00

Ivana Omazic avait chamboulé les codes de la maison Celine en les revisitant, puisant dans les archives le renouveau de la marque. C'était à son arrivée.

  • Sommaire

celineah08



Ivana Omazic avait chamboulé les codes de la maison Celine en les revisitant, puisant dans les archives le renouveau de la marque. C'était à son arrivée. Et puis les saisons passant, on en vint à murmurer que finalement, la femme Celine avait beau avoir retrouvé son style, sa jeunesse, son côté parisien, Ivana habillant les femmes comme elle-même s'habille, mais l'on commençait quelque peu à trouver le temps long.

Heureusement, Ivana Omazic, qui a plus d'un tour dans son sac, a su hier réveiller les nonchalantes en leur proposant une femme Celine résolument mode. Out le classicisme empreint de douceur et trop femme du monde. La mondaine en Celine de l'hiver 2008-09 se veut avant tout vivante et bien dans son époque. Les manteaux jouent des épaules, les manches se veulent bouffantes et sophistiquées, le sac-à-dos s'intègre dans le trench... on bouleverse les codes sans les faire disparaître, mais on veut avant tout un grand souffle d'air frais dans les tenues très fluides!

Si les noirs, blancs et gris confirment leur prédominance, la couleur s'intègre tout de même dans les robes, et dans le trench, pièce qui revient beaucoup chez Celine. En soie bleue, celui ci évolue ensuite en s'amplifiant, prenant un aspect vaporeux et déjouant les lois de l'apesanteur. Car la légèreté est une des tendances fortes de ce vestiaire automne hiver 2008-09.

Casques de jockeys, pantalons à coupe droite et près du corps (mais en aucun cas slim), vestons courts en fourrure, et boots au design surréaliste subjuguent l'assistance du front row composé d'Audrey Tautou, d'Emmanuelle Segnier, de Carine Roitfeld et de la chanteuse américaine Eve. On suit l'évolution des modèles sur une musique endiablée, pochettes oversized au bras ou sac à main à plastron miroir (un futur incontournable... encore!). Même de loin, la qualité est palpable. Cashmeres, soies, fourrures, tout est là pour nous bousculer, et les applaudissements du final nous prouvent bien qu'Ivana Omazic sait une fois de plus comment parler à une femme...

Retrouvez l'intégralité du show ici!

A suivre : Barbara Bui, Leonard, Castelbajac, inauguration Givenchy...

 

MATCHESFASHION.COM FR

MATCHESFASHION.COM FR

MATCHESFASHION.COM FR