jasminedimiloah08

DEFILE JASMINE DI MILO - HIVER08 - PARIS

Publié le 5 mars 2008, 06:00

En plein marathon des défilés, d'un bout à l'autre de la capitale, il fait parfois bon de s'octroyer une pause tout en travaillant. Jasmine Di Milo l'avait bien compris et nous recevait dans le cadre très raffiné du restaurant L'Espadon, au Ritz.

  • Sommaire

jasminedimiloah08



Dans une ambiance parisienne digne du film Funny Face, rédactrices chics et invités de la maison s'installaient sur de petits poufs soyeux, avec champagne et macarons. De quoi soulager les affamés.

La présentation en elle même nous surprend même si elle ne transporte pas. Robes élégantes, fluides, idéales pour un cocktail ou autre événement mondain, jeux des épaules et tailles marquées ne font que s'inscrire dans le mouvement général de cette semaine de la mode. Le vestiaire est intéressant, créateur, épuré et féminin. Les tenues se suivent construisant des looks sages, manquant parfois d'audace, mais le résultat est très plaisant. On retrouve la douceur de certains défilés du début de la semaine.

Beaucoup de clichés sont ici revisités comme la sculpturale robe de velours noir ou la robe de sirène en soie blanche, pièce qui ne devrait pas manquer de séduire une célébrité de la Côte Ouest... On aime les escarpins rouge sang, les pochettes rigides qui deviennent de véritables bijoux plus que de simples accessoires, et cette vision somme toute très américaine de la mode qui nous livre une collection certes vouée à un succès commercial certain, mais qui peine parfois à sortir des sentiers battus pour offrir une interprétation plus personnelle du style de Jasmine Di Milo.

 

Frescobol Carioca

Frescobol Carioca

Frescobol Carioca