robelongueete08

LA ROBE LONGUE - ETE 2008

Publié le 17 mars 2008, 06:00

détail d'une robe longue - défilé D&G Eté 2008 - Milan Si ce sujet a déjà été abordé récemment sur la toile, l'arrivée progressive de ces merveilles dans les différents points de vente des maisons les plus prestigieuses me pousse à me pencher sur la question à mon tour : en effet, je

  • Sommaire

robelongueete08


détail d'une robe longue - défilé D&G Eté 2008 - Milan

Si ce sujet a déjà été abordé récemment sur la toile, l'arrivée progressive de ces merveilles dans les différents points de vente des maisons les plus prestigieuses me pousse à me pencher sur la question à mon tour : en effet, je crains que l'amalgame entre la robe longue dite du soir et celle de l'été 2008 nuise à certaines...

La frontière est infime, mais elle est là. Car vous vous en apercevrez, les robes longues pour le jour et celles du soir occupent des portants bien distinctifs dans les boutiques Roberto Cavalli, Pucci, Léonard ou Dolce & Gabbana. Réminiscence seventies d'un art de vivre très jet set, dans le sens premier et véritable du terme, la robe longue ne se porte pas à la légère. On pense à la femme Valentino, très belle, très chic, un nom à particule, une vie de bohème entre Capri et Punta del Este... On est loin de la sotte socialite qui se contente d'exister au travers de ses vêtements siglés.

La robe longue va au delà de ça, elle incarne un instant de douceur. On ne la portera donc pas à Paris, cela serait ridicule. Soyons réalistes, la robe longue portée de jour nécessite une vie qui va de pair avec sa tenue. Une Jackie ou une Ira ne se seraient jamais pavannées dans le rues de New York ainsi vêtues. Elles auraient arboré ce bijou dans un lieu insouciant, Place des Lices, ou Ipanema. La robe longue en 2008 porte en elle ce souvenir de dolce vita d'une aristocratie aujourd'hui plus discrète sinon disparue.

On la trouve donc jouant avec les matières, de la soie à la mousseline, toujours légère, pleinement fleurie ou simplement unie, volantée ou pas. Sans entrave pour le corps qu'elle sublime sans dévoiler, la robe longue se pare de manche amples, de bretelles fines ou devient bustier non corseté. On la porte aux heures chaudes de l'été, dans les champs, au bord de la mer, nu pieds, chaussée de spartiates ou le temps d'une soirée juchée sur des sandales compensées... La robe longue est baba chic ou bohème, se porte les cheveux au vent, mais avec élégance. Elle ne signe tout de même pas le retour de la hippie.

On veille bien entendu à ne pas trop l'accessoiriser, puisqu'elle elle se suffit à elle même. Si vous la porterez pour un dîner informel sur le port à Positano, vous l'oublierez pour une soirée sur un yacht, privilégiant une robe du soir, plus travaillée. Véritable robe de jour, indolente et insouciante, elle sera donc l'un des must de votre garde robe, le temps d'un été, entre Formentera et Saint Paul de Vence...

Les articles se rapportant au sujet se trouvent ici : Robe longue printemps 2008, et là : Robe longue été 2008 !

 

Mr Porter UK

Mr Porter UK

Mr Porter UK