Frenchie Covent Garden

Frenchie Covent Garden

Publié le 5 avril 2016, 18:58

London.

  • Sommaire

Une fois n'est pas coutume, je suis allé tester un Français à Londres, puisque c'est une tendance qui semble s'affirmer ces temps-ci de ce côté de la Manche, pas toujours avec le succès que l'on pourrait attendre, en témoignent la fermeture soudaine de tous les points de ventes de La Pâtisserie des Rêves, et la terrible mésaventure d'Inaki Aizpitarte, qui vit son Chabannais pourtant si prometteur ne durer que le temps d'un été, la faute à une mauvaise association...

Heureusement le tableau n'est pas si noir, et la capitale britannique continue d'accueillir de nouveaux venus qui y rencontrent un succès mérité. le chef touche à tout Grégory Marchand que les parisiens connaissent déjà bien pour son Frenchie rue du Nil, tout comme ses annexes, Frenchie to Go et Frenchie Bar à Vins, même rue, installe donc son Frenchie Covent Garden, en plein coeur de Londres, dans le très (trop) touristique Covent Garden sans tomber dans ce parisianisme qui consiste à ne jurer que par East London.

Frenchie Covent Garden



Et c'est tant mieux, car la gastronomie se vit toujours en plein centre de la capitale britannique, n'en déplaise aux hipsters qui pourront toujours se consoler à l'Est en se repliant dans un bar à céréales en vogue... En attendant, on découvre une adresse au décor très parisien, très dans l'air du temps, mais aussi très sophistiqué, Londres oblige. En d'autre termes, le style usé bohème en vogue à Paris n'est pas dans le goût de ce pays-ci et si cela doit un peu en donner l'allure, on doit se sentir avant tout dans un lieu qui en jette.

Et de l'entrée minimaliste au comptoir de marbre du bar, à l'escalier à double révolution (so chic!), à la salle du bas qui s'ouvre sur les cuisines, jusque dans les toilettes où l'on peut croiser des parisiens tentant de repérer leur rue sur l'antique carte de Paris qui sert de papier paint, le décor a été pensé dans les moindres détails par la talentueuse Emilie Bonaventure. Le résultat est exquis ! On est accueillis ce soir là par le maître des lieux, Gregory Marchand himself, celui dont la cuisine, selon les dires du New York Times, "parle couramment plusieurs langues, l'argot inclus".

Frenchie Covent Garden



Pour bien commencer, une jolie carte de cocktails au noms évocateurs invite à la décontraction confortablement installé au comptoir ou à table. la salle à manger toute en longueur offre à chaque groupe de convives une spacieuse intimité dans un joyeux brouhaha. Tandis que l'on sirote notre Apple is the New Orange, on prend connaissance de la carte.

Tendance oblige les snacks se partagent, et on peut ainsi en prendre plusieurs, comme ce soir là, avec les sublimes bacon scones au sirop d'érable et leur crème fouettée de Cornouailles, ou les divins Anchois fumés, échalottes et beurre de Neal's Yard. Le ton est donné : Gregory Marchand est réellement polyglotte.

Frenchie Covent Garden



La suite ne fera pas mentir le New York Times, avec le Crabe de Cornouailles, patates douces, noix de coco, madras et fruits de la passion, ou la succulente Papardelle au ragoût d'agneau, citron confit olives de Kalamata et piment d’Espelette.... On nage dans le bonheur !

En plat, on hésitera entre terre et mer, avec un Porc Kintoa et un Pigeon de Mesquer's Farm d'une part, ou une lotte et du maquereau de l'autre... Inutile de chercher tout cela lors d'une prochaine visite, la carte change en permanence, au gré des envies, des saisons et du marché. Mais une chose est certaine, vous ne partirez pas sans un dessert : Tarte au chocolat douce amère ou Rhubarbe du Yorkshire brillat savarin ? That is the question.

A ne surtout, surtout pas manquer !!

FRENCHIE COVENT GARDEN
16 Henrietta St
Covent Garden
WC2E 8QH


frenchie-restaurant.com

 

Mr Porter UK

Mr Porter UK

Mr Porter UK