Pâtisserie Yann Couvreur

Pâtisserie Yann Couvreur

Publié le 14 juin 2016, 09:46

gourmand.

  • Sommaire

Nombreuses ont été les journées d’école buissonnière que Yann Couvreur a passées dans la librairie familiale. Il y a découvert un goût sincère pour le commerce et l’échange avec les autres. Idée vague pour une entrée dans la vie : il faut apprendre un métier. Alors, un hasard amical le pousse vers l’apprentissage de la pâtisserie.

Pâtisserie Yann Couvreur



Au contact de la matière, la passion s’éveille. Pendant trois ans, vorace de technique, il parfait sa maîtrise des saveurs et découvre son ambition. Sûr de son envie, il pousse les portes du Trianon Palace de Versailles. Puis, viendront Le Carré des Feuillants et le Park Hyatt où il officie sous la houlette de Jean-François Foucher. Remarqué pour son approche artistique singulière, Yann Couvreur obtient à 26 ans son premier poste de chef pâtissier à l’Eden Rock de Saint-Barth. La capitale parisienne le rappelle très vite, et il rejoint l’hôtel le Burgundy puis l’hôtel Prince de Galles.

Le succès est au rendez-vous et son nom circule très vite de bouches en oreilles de gastronomes, assurant sa réputation de pâtissier de palace étoilé notamment grâce à son fameux Millefeuille à la Vanille de Madagascar, véritable plat signature, récompensé plusieurs fois. Mais son penchant naturel pour le contact et l’échange le rattrape... le jeune chef pâtissier rêve de concrétiser son véritable projet de vie : un lieu où il pourra pleinement exprimer son talent et partager avec de la pâtisserie.

Pâtisserie Yann Couvreur



C'est ainsi qu'ouvre le 20 mai 2016 son tout premier point de vente parisien, un lieu à son image. Philippe Di Méo, le directeur artistique choisi par Yann Couvreur pour imaginer et construire l’identité et le décor de sa pâtisserie s'est inspiré du quartier Goncourt, qui accueille l'espace. Au sol, l’art de vivre à la française se rappelle symboliquement au souvenir des amateurs par un parquet «Point de Hongrie» où viennent s’incruster quelques lattes de cuivre. Un motif et un métal qui, associés au marbre et au chêne clair, rythment la décoration autant que l’identité visuelle de la marque Yann Couvreur.

Ouverte sur la rue, à l’angle de l’avenue Parmentier et de la rue du Faubourg du Temple, la boutique s’intègre parfaitement dans le rythme bourdonnant du quartier. Derrière le comptoir, affairés et accessibles, une équipe de jeunes pâtissiers prolonge par ses va-et-vient la bonne humeur de la ville. L’esprit chic et cosy suit les codes parisiens et revendique une élégance discrète plutôt que les effets clinquants et les mélanges d’inspiration intemporels.

Pâtisserie Yann Couvreur



Derrière le comptoir, conçu spécialement pour offrir une grande proximité avec l’équipe de pâtissiers, les clients découvriront chaque jour une gamme de pâtisseries déclinée au gré de la créativité de Yann Couvreur. D’inspiration néo-classique puisque délicieusement revisités pour leur apporter une touche de modernité, les desserts jouent sur la superposition malicieuse des produits, des saveurs et des textures pour offrir aux becs sucrés une expérience gustative originale et unique.

Une collection d’éclairs rectangulaires reposant sur une délicate et craquante pâte à chou surprendra les foodies les plus avertis par ses mélanges audacieux, à l’image du mokanis, qui accorde la puissance du café moka à la profondeur suave de l’anis. Ou ces variantes chocolatées qui développent de belles harmonies entre la douceur du chocolat au lait et la noix de coco ou mettent en avant des saveurs intenses et pures par l’alliage de la fève de tonka et du chocolat noir....

On ne vous en dira pas plus : il faut y aller !

137 avenue Parmentier
75010 Paris


Pâtisserie Yann Couvreur

 

Mr Porter UK

Mr Porter UK

Mr Porter UK