L'Orangerie - Paris

L'Orangerie - Paris

Publié le 13 septembre 2016, 16:51

David Bizet au Four Seasons Hotel George V

  • Sommaire

Si l'on ne présente plus Le Cinq de Christian Le Squer, si Le George s'est rapidement imposé comme une évidence transalpine au décontracté chic, il manquait au Four Seasons George V Paris une alternative entre deux, et ce fut L'Orangerie.

Attenante à La Galerie qu'elle éclaire désormais, dans l'intimité de sa verrière s'ouvrant sur la Cour de Marbre, L'Orangerie offre un cadre propice à la confidence avec seulement une vingtaine de places assises. Se voulant comme une nouvelle table gastronomique du Four Seasons Hotel George V, L’Orangerie s'est parée d'un décor spécialement créé pour elle par Pierre-Yves Rochon en harmonie totale avec le style architectural Art-Déco du bâtiment.

L'Orangerie - Paris



Au sol, 160 000 mosaïques ont été posées à la main, sublimant le savoir-faire l'artisanat d'art français. Leur motif végétal répond aux immenses lanternes signées Lalique, et se coordonne parfaitement avec le mobilier contemporain au design tout en finesse. Le choix de l'art de la table "Minéral" de Thierry Cheyrou pour Raynaud n'est pas en reste et accentue encore la note rafraîchissante du restaurant.

David Bizet, qui attendait son heure dans les cuisines du Cinq depuis Philippe Legendre, voit aujourd'hui sa persévérance récompensée, puisqu'à la tête d'une brigade de 10 personnes en cuisine et 6 personnes en salle, le chef peut désormais offrir une cuisine à la mesure de ses ambitions.

L'Orangerie - Paris



Et il le fait bien. Très bien même. Il faut dire qu'en consacrant cinq heures par jour à la recherche et au développement, sa cuisine devient un véritable laboratoire de saveurs, et sa carte témoigne du temps passé à élaborer, tester, penser pour satisfaire les palais les plus exigeants.

David Bizet présente d'ailleurs sa carte comme la définition d’une cuisine de tradition française contemporaine : "de l’élégance, du raffinement et de la féminité en accord avec le respect de la nature et des quatre saisons".

L'Orangerie - Paris



Ce jour-là nous commencerons par un les Langoustines à la Nage, agrumes et écume de riz, tout en légèreté, en cette fin d'été 2016. Puis on restera en mer avec le délicat Homard Bleu Rôti, Coco de Paimpol, fruits noirs et capucine, avant de prendre de la hauteur avec le superbe Pigeon Doré, olives noires et baies sauvages.

Et puisque cette cuisine aérienne ne saurait se passer d'excellents vins, nous aurons droit, sur les conseils du sommelier, à un accord mets-vins parfaitement équilibré, avec pour commencer le Sancerre Nuance de chez Vincent Pinard, puis pour accompagner le Homard un Puligny-Montrachet, Domaine JM Boillot 2014, avant d'entrer dans le vif du sujet avec un Saint-Joseph 2013 de Jean-Louis Chave.

L'Orangerie - Paris



Les becs fins ne seront pas en reste à L'Orangerie, puisque c'est le chef pâtissier Maxime Frédéric qui nous régale de ses créations, notamment la sublime Fleur de Vacherin, framboises à l'Anis, à moins de se laisser tenter par le fruit de la saison, la figue, travaillée ici avec brio, ou, pour les plus gourmands, les Fines feuilles et soufflé, chocolat noir, cardamome. Le tout accompagné d'un délicat Moscato Rosa du Alto Adige.

Une table qui devrait rapidement devenir le rendez-vous des élégants qui prennent leur temps à l'heure du déjeuner, mais aussi une alcôve intimiste pour un dîner à deux, ou entre amis passionnés de belle cuisine.

Four Seasons Hotel George V Paris
31, avenue George V
75008 Paris

Tel : +33 1 49 52 72 24


lorangerieparis.com

L'Orangerie - Paris

 

MATCHESFASHION.COM FR

MATCHESFASHION.COM FR

MATCHESFASHION.COM FR