Tod's for Colosseum

Tod's for Colosseum

Publié le 1 juillet 2016, 14:58

Rome

  • Sommaire

Le Luxe, s'il est une incroyable machine à engranger les milliard, sait aussi en faire bon usage, au travers d'engagements divers, d'ordre caritatifs souvent, mais aussi pour le rayonnement du patrimoine culturel et artistique. Après tout, art et design sont directement liés à la création, et donc au Luxe.

Tod's for Colosseum



Pionnier en la matière, Diego della Valle fut le premier a s'engager en décidant de financer à hauteur de 25 millions d'euros le célèbre Colisée de Rome en 2013. Trois ans plus tard, le propriétaire du Tod's Group, amoureux de son pays et de son patrimoine culturel, dévoile à Rome, et à tous les dignitaires du gouvernement dont Matteo Renzi, le monument restauré.

Tod's for Colosseum



Trois années d'un travail minutieux ont permis de renforcer l'imposant monument qui ne fut jamais fermé au public. Consolidation, nettoyage, restauration, pose de nouvelles grilles, relevé de la typographie du Colisée, rien n'a été laissé au hasard. Un travail titanesque donc, sur les 10 500 m² de l'édifice, qui retrouve aujourd'hui une nouvelle jeunesse, si ce n'est son lustre d'antan disparu au cours des siècles.

Tod's for Colosseum



Cette restauration a également permis la découverte de diverses marques du temps, comme cette peinture d'un gladiateur datant de l'époque de la construction du Colisée, ou ces bas-reliefs du XIVe siècle représentant le Christ. Le relevé des plans et leur mise à jour sera en outre utile aux restaurations futures, offrant aux experts plus de précision et plus d'informations sur le plus grand monument encore existant de l'Antiquité.

Tod's for Colosseum



tods.com

 

Mr Porter UK

Mr Porter UK

Mr Porter UK