Défilé Thom Browne Femme Printemps-Été 2020

Défilé Thom Browne Femme Printemps-Été 2020

Publié le 30 septembre 2019, 10:58

Paris Fashion Week

  • Sommaire

Si LuxeMode ne suit désormais les Fashion Weeks que de loin, certains défilés, véritables moments de grâce, savent retenir notre attention. Ce fut le cas de Thom Browne, qui avec un collection hommage au années 1780 sut éveiller notre curiosité.

Le génial new-yorkais au style reconnaissable entre mille parle ici d'un jardin secret, tout en seersucker, un endroit pour se faire plaisir et s'amuser, de paniers et de robe à la polonaise… On plonge à pieds joints dans cette douce insouciance caractéristique de la fin du XVIIIe siècle dans les jardins à la française de quelque château français, et les tenues du créateur se parent des couleurs en vogue alors, dans les tons de gris, jaune, rose, vert et bleu… mais aussi marine et or, et enfin en blanc…

Versailles et Marie-Antoinette sont bien l'inspiration de cette collection, mais l'aborder au premier degré reviendrait à visionner l'excellent film consacré à la reine par Sofia Coppola et n'apporterait rien que du costume. Thom Browne se prend au jeu mais fidèle à lui même n'en oublie pas qu'une collection regarde devant en puisant ses références en arrière. le seersucker se réinvente donc en taffetas de soie ou en organdi, se plisse, se fronce, est brodé, laminé, mais aussi coupé sur des corsets, effiloché sur les ourlets.

Les vestes et les corsets de basque exagèrent les épaules, les hanches et la taille,la chemise est réinterprétée avec une manche froncée, les robes, jupes et pantalons prennent de l'ampleur, les broderies et garnitures de tulle créent des effets de volume, les talons disparaissent… Il fait bon prendre l'air de la Cour, reste à savoir comment cela se vivra en ville.

Une collection qui se savoure comme une douceur sucrée... au second degré.

Crédit photo de couverture : Vincent Lappartient

thombrowne.com

 

The Conran Shop

TASCHEN

MATCHESFASHION.COM FR