Saddle - Dior

Saddle - Dior

Publié le 1 septembre 2018, 15:38

Revival

  • Sommaire

Se souvenir, c’est aussi réinventer. Cinquante ans après l’élan de créativité qu’a connu l’année 1968, Maria Grazia Chiuri fait renaître l’époque au cours de laquelle les règles de la mode ont été bouleversées. Pour cette collection de Prêt-à-Porter automne-hiver 2018-2019, la directrice artistique de Dior a été guidée par cette attitude représentant la quête de l’authenticité et la volonté de se libérer des codes.

Saddle - Dior



Les sacs, particulièrement, s’inspirent à la fois de ce désir de liberté et de l’héritage de la maison, tel l’iconique Saddle, apparu pour la première fois dans la collection prêt-à-porter printemps-été 2000, imaginé dès 1999 par John Galliano (alors directeur artistique de Dior) en référence à l’univers équestre, avec sa forme en selle de cheval ornée d’un d doré. Devenu culte dès sa création, le Saddle a été propulsé sur le devant de la scène par nombre d’artistes et de stars, dont Beyoncé, Elle Macpherson et Sarah Jessica Parker dans la série Sex and the City.

Saddle - Dior



il est ici revisité en deux formats, en cuir monochrome, en patchwork inspiré des années 1970 portant les inscriptions Peace and Love Dior, en toile oblique ou orné de neuf pièces de broderies toutes finement perlées, entièrement réalisées à la main d’après des dessins aux couleurs vives et contrastées. La nouvelle bandoulière ethnique, rehaussée de franges et de pièces en métal, permet de le porter en cross-body, en étant toujours libre de ses mouvements pour une allure affranchie, une attitude affirmée.

A partir de 2 000 € en version mini

dior.com

Saddle - Dior

 

Collector Square

TASCHEN

NET-A-PORTER UK